top of page
  • Writer's pictureStéphanie Lemoine

Mais pourquoi ça coûte si cher un logo ?

Ah comme c'est compréhensible de se poser cette question ! On aimerait tous avoir de supers choses sans être obligé d'y laisser un rein n'est-ce pas ? Avoir une voiture sur mesure avec toutes les options dont nous avons besoin sans payer une fortune chaque mois pour la rembourser, avoir une babysitter qui va chercher nos enfants à l'école, s'occupe d'eux jusqu'à notre retour, et ne débourser que quelques petits euros pour ce service. Ce serait si bien !


Eh oui, c'est vrai, mais, si nous ressentons une souffrance à l'idée de débourser un montant élevé pour un service, mettons-nous deux secondes à la place de la personne qui fournit ce service.



La voiture de nos rêves qui ne coûterait presque rien ? Mais cela voudrait dire qu'en remontant la chaîne de services jusqu'aux petites mains qui l'ont construite sur mesure pour nous, des êtres humains seraient perdants, surtout les premiers, ceux qui ont assuré la construction ! Sommes-nous à l'aise avec l'idée qu'une personne puisse travailler dur sur notre voiture pendant des semaines, pour rien ? juste pour notre bien-être personnel ? Sommes-nous à l'aise avec l'idée que la jeune fille qui a besoin d'argent pour financer ses études travaille beaucoup pour nous contre une rémunération dérisoire ? Quand la personne travaille c'est rarement pour les beaux yeux de ses employeurs, c'est parce qu'elle attend une juste contrepartie financière qui lui permettra de concrétiser ses propres projets qui eux aussi ont un coût.


Revenons-en à la question initiale :

pourquoi est-ce qu'un logo ou une autre création graphique revient-il si cher ?

La réponse est assez simple et nous allons la détailler en deux points, ce sera rapide, mais avant, nous aimerions partager une histoire qui nous est arrivée :


Un jour, après avoir passé toute une semaine à peaufiner 3 devis gratuitement pour un prospect qui lançait son activité (en réalité plusieurs activités), après avoir enlevé les lignes superflues, tiré les prix au plus bas, cherché et trouvé des subterfuges pour faire baisser certains coûts, le prospect nous a dit qu'il allait en parler à sa femme (bon, ça c'est la phrase qui sent mauvais on est d'accord !) et nous a dit : "ah vous les graphistes, vous devez avoir la belle vie hein !"... Il s'agit là d'une phrase assassine. Nous avons passé du temps sans rien demander en échange, mis tout notre cœur pour faire au mieux pour aider, mais le contrat n'a pas été signé, et dans cette phrase transpirait un jugement qui est sans doute une idée préconçue présente dans l'imaginaire collectif, et qui est pourtant si fausse. Non le graphiste n'a pas "la belle vie", il travaille dur, ne compte pas ses heures et doit se battre pour trouver des clients car il a beaucoup de concurrents. Et dans le cas de l'auto-entreprise, il doit en plus endosser plusieurs casquettes : être graphiste mais aussi gérant d'entreprise, comptable, secrétaire, publicitaire, commercial et continuer à se former pour être toujours à jour des tendances graphiques actuelles.

à cela s'ajoutent les nécessités suivantes :


  1. LES FRAIS FIXES : parce que le graphiste dont nous avons besoin pour notre logo est soit auto-entrepreneur (freelance), soit salarié d'une agence, ce qui implique dans les deux cas qu'il est soumis à son tour à des charges fixes comme la location d'un bureau, des impôts, des charges salariales, l'URSSAF, le prix du matériel utilisé (ordinateur, logiciels très coûteux, tablette graphique, fournitures de bureau, matériel, abonnements comme le téléphone/Internet, un comptable, des frais de déplacements etc).

  2. SE VERSER UN SALAIRE : ce premier point justifie déjà énormément le prix d'une création graphique mais il faut tenir compte aussi du temps passé à la réflexion parce qu'une création ne sort pas d'un chapeau, toute faite, il faut de l'inspiration, des essais, beaucoup d'essais, des propositions, des croquis mis en forme, des allers et retours avec le client avant d'arriver à ce qui va vraiment représenter un coup de coeur pour lui. Cela prend plusieurs jours, et "time is money", le temps c'est de l'argent ! Parce que le temps passé à notre service est un temps où le graphiste ne fait rien d'autre et n'a donc pas d'autres sources de revenus. En étant 100% dédié à nous, il doit être en mesure de régler ses propres factures et se payer un salaire pour vivre, tout simplement.


Quel est le prix d'un logo ?

Forts de ces explications, il n'est donc pas fou qu'un logo coûte entre 500€ et 1200 € voire plus. Les grandes entreprises et les organismes publiques dépensent parfois même plusieurs milliers voire un million d'euros. Parce qu'elle rémunèrent plusieurs équipes de graphistes, beaucoup de réunions avant d'arriver à mettre tout le monde d'accord, et qu'on doit vérifier l'adaptabilité du logo à tout type de support. Ce qui représente un énorme et très long travail de plusieurs mois voire années.

Tout le monde n'a pas des moyens si élevés pour obtenir un logo. Chez Sel-Com, nous faisons attention à chaque client, y compris ceux qui n'ont pas de gros moyens et qui voudraient s'offrir tout de même une identité visuelle qui leur corresponde. Nous n'acceptons pas les échanges de services car comme détaillé plus haut, nous avons des frais fixes à payer et nous ne sommes pas sûrs que l'URSSAF, FREE et ADOBE accepteraient à leur tour nos services en échange !

Nous avons tout de même à cœur d'aider les toutes petites structures naissantes, associations à but non lucratifs par exemple, surtout celles qui sont en adéquation avec nos valeurs.


Vous êtes une association, une école, une petite entreprise, un auto-entrepreneur ? Vous n'avez pas de gros moyens mais vous savez que c'est un investissement pour la suite de vos activités et que grâce à cela vous pourrez vous faire connaître ?

Vous êtes une PME en place depuis longtemps sur le marché et souhaitez dépoussiérer votre image, la rajeunir afin de toucher un nouveau public ?

N'hésitez pas à nous contacter !


Au-delà de la communication visuelle nous avons d'autres services, notamment la création, la gestion et l'animation de comptes sur les réseaux sociaux, la création de sites vitrines (sites simples sur lesquels vous pourrez avoir la main), la rédaction d'articles pour votre blog ou votre site web, du référencement naturel ou payant. Nous avons même une maison d'édition SEL-Editions spécialisée dans l'auto édition sur Amazon (KDP Amazon) pour vous permettre de générer des revenus sur la vente de vos livres.

Le graphiste est bien souvent multitâches, vous pouvez donc lui confier l'ensemble de vos besoins pour communiquer sur votre marque.


Recent Posts

See All

Commentaires


bottom of page